Quels critères prendre en compte pour bien choisir son oreiller ?

best-interior-taie-oreiller-percale-rose-4

Bien dormir est essentiel à notre équilibre. Pour un sommeil de qualité, il est nécessaire d’adopter les bon réflexes, comme éviter de passer du temps sur les écrans avant de se coucher ou bien de boire des boissons telles que les sodas ou le café. Un minimum d’activité physique est aussi requis. Enfin, le choix de la literie, de la couette et des oreillers sont les autres points à ne pas négliger. Vous sentez que vous avez mal au cou ou au dos en vous réveillant ? Alors peut-être qu’il est temps de changer d’oreiller. Voici quelques précieux conseils pour bien choisir. 

Quel garnissage pour l’oreiller ?

Choisir un bon oreiller passe par un garnissage adapté. Parmi les différents modèles proposés dans le commerce, on trouve tout d’abord l’oreiller au garnissage en plumes et duvet de canard ou duvet d’oie. Ces oreillers naturels sont de qualité, durables et présentent les avantages d’être gonflants, moelleux et bien isolés d’un point de vue thermique. 

L’oreiller synthétique ou en latex affiche lui une bonne ergonomie et une bonne respirabilité. Il n’est en revanche pas réputé pour être particulièrement moelleux et gonflant. 

Au moment de choisir un oreiller, de plus en plus de personnes font le choix d’un modèle à mémoire de forme. Cet oreiller ergonomique est adapté à tous ceux qui souffrent de maux de dos et de cervicales. On note cependant qu’il n’est pas très facile à entretenir. 

Il existe également des oreillers hybrides, pouvant par exemple allier garnissage en plumes et en microfibres. L’idée étant de bénéficier des avantages des deux. 

Quels autres critères prendre en compte pour bien choisir ?

best-interior-TO-lin-blanc-2

Comme nous avons pu le constater, il existe plusieurs modèles d’oreillers. Choisir son oreiller peut donc être un vrai casse-tête au moment d’en changer. En considérant les autres critères suivants, vous devrez cependant trouver le modèle qui vous convient. 

Le premier critère à considérer est le confort. Si vous ne souffrez pas de douleurs particulières, un oreiller synthétique ou en plumes est parfaitement adapté. L’essentiel est de trouver l’épaisseur qui vous convient pour un vrai confort une fois allongé. En revanche, si vous souffrez de maux de dos ou bien que vous vous réveillez fréquemment avec des cervicales douloureuses, alors il faut considérer l’oreiller à mémoire de forme. C’est un sujet sur lequel vous pouvez d’ailleurs parfaitement échanger avec votre médecin. 

Un autre élément important à considérer au moment de choisir votre oreiller est le soutien. On entend par soutien la façon dont l’oreiller influe sur la position de votre corps. Pour ne pas prendre le risque de vous réveiller avec des douleurs, votre soutien doit être adapté. C’est-à-dire que la colonne vertébrale doit être parfaitement alignée avec les cervicales. C’est un critère vraiment essentiel. Alors au moment de choisir un oreiller, n’hésitez pas si vous le pouvez à faire un essai.

Attention également à votre position principale pendant le sommeil. Si vous dormez sur le ventre, il faut éviter de dormir avec un oreiller. Si vous dormez sur le dos, votre soutien doit être adapté pour ne pas « casser » vos cervicales. Enfin, si vous dormez sur le côté, choisissez un modèle assez souple, qui englobe bien la tête, la nuque et l’oreille. 

À quelle fréquence changer d’oreiller ?

Sans-titre-2

Pour que l’oreiller ne perde pas toutes ses qualités, il est nécessaire de le changer tous les trois à cinq ans. À défaut, vous risquez de vous retrouver avec un oreiller qui s’affaisse et qui ne vous maintient plus. Chaque matin, pensez également à le tapoter pour qu’il reprenne sa forme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *