Qualité d’une couette :
comment s’y prendre pour choisir le bon modèle ?

pexels-max-vakhtbovych-6903157

Bien dormir passe par une bonne literie, mais aussi par de bons oreillers et une bonne couette. Concernant cette dernière, il en existe plusieurs modèles, avec des qualités qui varient. Si vous voulez vous assurer de passer de bonnes nuits en hiver comme en été, il est essentiel de retenir certains critères pour bien choisir. Les voici…

Le garnissage de la couette

Le garnissage est un bon indicateur de la qualité de la couette. Il y a deux garnissages principaux : 

Le garnissage naturel : il se compose de duvet ou de plumettes et offre l’avantage d’être léger et respirant. C’est une couette aux excellentes qualités thermiques puisque vous vous sentez au chaud en hiver mais gardez le sentiment d’une atmosphère tempérée en été. C’est une couette moelleuse et parfaite pour les frileux 

Le garnissage synthétique : il se compose de son côté le plus souvent d’un garnissage en fibres de polyester, léger et qui renferme une importante chaleur. L’autre qualité de la couette en garnissage polyester est qu’elle est très facile à entretenir en machine à laver

pexels-daria-shevtsova-929976

Le grammage : autre indicateur de la qualité d’une couette

On a souvent une fâcheuse tendance à ne pas bien lire les étiquettes au moment de choisir une couette pour son lit. Il faut en réalité bien prendre le temps décortiquer les différentes informations, et notamment le grammage, qui est un autre bon indicateur de la qualité d’une couette. 

En hiver, il est recommandé d’opter pour un grammage compris entre 400 et 500 g. En été, celui-ci doit être compris entre 175 et 200 g et pour la mi-saison, un grammage de 300 à 350 g est parfait ! 

Autre point, certaines personnes font le choix d’avoir deux couettes, une bien chaude pour l’hiver et une plus légère et pour l’été. Il faut cependant savoir qu’il existe aujourd’hui des couettes modulables, qui conviennent en toute saison et s’adaptent à votre façon de dormir. Elles se composent en effet d’une couette légère pour l’été et d’une couette tempérée pour la mi-saison. En hiver, vous pouvez les relier entre elles à l’aide de nouettes ou de boutons pressions pour obtenir une couette plus chaude. La qualité d’une couette, c’est aussi celle de s’adapter à chaque saison et de vous offrir un maximum de confort ! 

La couette hypoallergénique

Certains dormeurs ont la peau sensible et souffrent d’allergies. Si tel est votre cas, pensez à faire le choix d’une couette hypoallergénique, avec traitement anti-acariens et antibactérien. C’est un autre élément essentiel de la qualité d’une couette. Les dormeurs les plus fragiles doivent pourvoir dormir en toute quiétude, sans risques d’éternuements ou de rougeurs sur la peau au réveil.

pexels-shiny-diamond-3762873

Le choix d’une couette écoresponsable

Si vous voulez jauger de la bonne qualité d’une couette et vous assurer d’un modèle qui prend également soin de l’environnement, alors optez pour une couette écoresponsable dont le coton est issu de l’agriculture biologique et dont les traitements anti-acariens sont d’origine végétale. Pour les couettes au garnissage synthétique, certaines sont également conçues à base de fibres de polyester recyclées. 

De plus, en achetant un modèle fabriqué en France, vous vous assurez d’une couette conçue à base d’un savoir-faire d’exception. C’est un autre très bon indicateur de la qualité d’une couette et que celle-ci n’est pas fabriquée dans des usines faisant de la production de masse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *